v  Le château. Ilest mentionné pour la 1ère fois en 1310, avant cette date, aucun document ne fournit de renseignements à son sujet.

Entouré de larges douves, il est de type maison-forte avec une fonction défensive à l’origine, comme le montrent, dans le soubassement en grès, les archères et les bouches à feu. Il a dû être restauré au 16ème siècle, la date 1576 figurant deux fois sur des pierres de la tour sud-est.

Deux peintures tirées des albums de Croÿ nous le dévoilent au début du XVIIe siècle, peu avant des travaux de reconstruction entrepris par les LONGUEVAL alors propriétaires du château. Les bâtiments sont de style flamand avec pierres blanches, briques rouges et pignons à pas de moineaux sur façades. Il a alors perdu sa fonction militaire pour devenir une résidence très rarement occupée par ses seigneurs avant d’être vendu aux PRONVILLE à la fin du XVIIe siècle.

Les travaux suivants sont entrepris par les TAFFIN qui ont acquis la seigneurie un peu avant le milieu du XVIIIe siècle. Louis Taffin d’Heursel le rénove à la fin de la Monarchie de juillet et sous le Second Empire pour lui donner un caractère néogothique très en vogue à l’époque. Il rajoute une tour au sud-ouest qui, comme l’autre au sud-est, est coiffée de poivrière. A l’ouest, côté cour, des tourelles polygonales encadrent une galerie de style gothique flamboyant dont il a acheté la partie basse.

 

 

 

 

Renseignements fournis par Mr Régis Mercier.